Isolement , dépression chronique et Trouble personnalité.

Cary2Cary2
dans Thérapie brève

Bonsoir..je me lance pour la première fois sur un forum je ressent ce besoins de partager mon épreuve...

Je vous fait un bref récapitulatif de ma vie tant elle a pu etr tumultueuses et pleine d'épreuve.. je n'entrerai pas dans les grandes lignes ni dans tout les moments qui on pu me faire sombrer. Mais dans ce sujet je pense que l'importance y es.. merci a vous de me lire sincèrement....

Alors jai 35 ans et depuis tte petite je cherchai de l'amour dans les yeux d'un homme pour avoir une vie aimante normal avoir ma famille a moi rempli d'amour de rire c'était mon rêve.. reve quu ne sest jamais réalisé.... ce reve est venu tot dan ma vie malgré moi car ma famille ma toujours mise côté..et ce depuis mes 12ans. je me sui rendu compte que la famille ce nest pa forcément celle qui vous aimerons et vous soutiendra le plus le plus tant il ne nous comprenne pas ou s'en fiche tout simplement..

Jetai eu des moments très déprimé a chaque rupture et allant chercher du réconfort auprès de ma famille qui me disais aller relève la tête c rien alors que j'avais le cœur en miette.. je souffrais réellement ..

A mes 18ans un homme est apparue dans ma vie il m'aimait.. mais il etai odieus violent rabaissant mais il m'aimait.. mais après avoir eu ma fille âvec lui et après plusieur année de souffrance et d'isolement des autres jai enfin compris que lamour ce n'était pas cela .. et je suis parti au bout de 7an.

apres etre parti il m'a harcelé pdt plsu de 5ans et s'en est suivi de longue années angoisse a tendance suicidaire. Puis on ma diagnostiqué un trouble de la personnalité Vers 30 an..

et aujourd'hui a 35 ans commençant a aller un peu mieux isolé avec ma fille g tenter un rapprochement familial pour tenter les lien du sang g donc tt quitter changer de région pour les rejoindre pensant que celà puissent être encore plus bénéfique pour moi et ma fille davoir ce vrai soutient familiale..

qui c malheureusement avérer etre une erreurs. Les souvenir de mon enfance remonte a la Surface tout le mal que je ne discerné pas avant je l'ai devant mes yeux reproche sur reproche dénigrement sur dénigrement. . La famille n'est pa forcément la personne vers qui se tournée...

et de nouveau diagnostic aujourd'hui. Dépression chronique a répétition. Isolément.. g 35 an et g perdu gout a tt. Rencontre .. envie de tt. Vide Je me sens affaibli par cette vie je ne me leve que pour le bonheur de ma fille les tâche quotidienne laider dans ses devoirs affin de lui offrir un avenir meilleur. Et malgré mes états d'âme.. elle reste mon seul objectif aujourd'hui.. car rien d'autre n'a d'importance a par son avenir..

Le mien je le laisse de côté.. et vive les heures de sommeil afin de faire face et d'oublier un peu la réalité de ma vie pdt cette instant ou je dort. Y arriverai je un jour.. s'il n'est pas deja trop tard.. je l'espère.. enfin comme on dit l'espoir fait vivre....

Bon courage a ceux qui peuvent traverser autant de souffrance....... Et sincèrement merci a veux qui ont ou me lire...

Réponses

  • StayllaStaylla

    Bonjour Cary !

    Quelle histoire, ça doit être très difficile à vivre.

    Félicitations à toi d'avoir déposé ton histoire sur ce forum, ça doit demander une certaine dose de courage et une envie de s'en sortir !

    Je pense que le seul moyen de t'en sortir est de faire une thérapie en revivant les moments douloureux de ta jeunesse et en les analysant. Pourquoi ta famille t'as mis de coté ? Que vivaient-ils sur le moment d'assez fort pour ne pas apporter à une enfant le bonheur dont elle avait besoin ?

    Aujourd'hui ton inconscient pense ne pas mériter le bonheur car tu as été mal aimée étant enfant. Tu aura beau tout faire, tu ne pourras te reconstruire qu'en revivant le film du passé et en te mettant dans les chaussures des personnes qui ne t'ont pas apporté l'amour que tu méritais. Tu te rendra compte que leur intention n'est jamais mauvaise, mais toujours maladroite. Même si quelqu'un décide de te faire du mal, ce n'est jamais un choix éclairé, mais la conséquence de ses propres traumatismes. Il faut que tu creuses avec un psychologue pour comprendre ce qu'il s'est vraiment passé et montrer ainsi à ton inconscient que OUI tu étais aimée mais par des gens qui avaient leur dose de problème, leur insécurités et surtout leur manque d'amour pour eux-mêmes. Peut-être te rappelles-tu d'une attention qu'ils ont eu envers toi ? Pourrais-tu te rappeler qu'ils t'ont aimée à leur façon ? Au moins en t'offrant un toit, de quoi manger et te vêtir ? Ce qui est clair c'est qu'ils ont fait le maximum pour toi en fonction de leur possibilité sur le moment. Tout comme toi tu fais le maximum pour ta fille aujourd'hui avec les moyens que tu as.

    Je sais que c'est difficile à entendre mais on ne décide pas d'être mal aimant, on le devient par la force des choses et les épreuves de la vie, c'est un mécanisme de défense qui se met en place si on ne fait pas le travail psychologique de reconstruction nécessaire. Ta famille ne l'a pas fait, mais toi tu peux le faire et devenir une personne qui s'aime et qui profite de la vie.

    Tu n'as pas grandit avec les racines de l'amour que tu aurais dû avoir, mais grâce à un énorme travail de déconstruction des croyances sur ton passé et un travail de construction d'amour pour toi même tu peux reconstruire des racines solides qui te permettront de combler ce que tu n'as jamais eu.

    Saches que toi comme toute les personne sur cette terre, tu mérites ce qu'il y a de mieux, et tu mérites d'être pleinement aimée et épanouie. Tu as l'air de faire un travail formidable avec ta fille malgré toutes les difficultés que tu vis, je te félicite vraiment !

    Estelle

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories